Une nouvelle vie pour vos bocaux

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais des bocaux, j’en ai a ne savoir qu’en faire : bocaux vides d’haricots verts, d’asperges, de petits pois. J’en jette régulièrement car ils deviennent encombrants : notre consommation de confitures ne suffit pas à les utiliser… Puis, en faisant des recherches sur le web, j’ai trouvé une utilisation à laquelle je n’avait pas pensé : la mise sous vide.

La mise sous vide, c’est ce qu’on fait quand on verse la confiture bouillante dans les pots, qu’on les referme et retourne, le temps qu’ils refroidissent.

On peut également disposer de matériel un peu plus lourd et onéreux : une machine à mettre sous vide et l’adaptateur spécial bocaux.

Enfin, il y a une méthode permettant de faire le vide pour moins de 10 euros, méthode glanée sur un blog américain. Il vous faudra le matériel suivant, outre vos bocaux en souffrance :

– Une punaise

– Du ruban plastique pour électricien

– Une pompe à vide en plastique

title

Avec la punaise, on perce le centre du couvercle, trou que l’on recouvre d’un petit morceau de ruban électricien. Il suffit de remplir son bocal avec l’ingrédient à conserver (restes de cacahuètes de l’apéro, reste de sauce, graines…), de fermer le bocal, d’appliquer l’embout de la pompe de façon à recouvrir le trou et de donner quelques coups de pompe. Le tour est joué.

Dans un grand bocal, on peut y conserver dans un léger sous-vide, la salade épluchée, coupée et essorée. Elle y tiendra plusieurs jours sans problème. De même pour les salades en bocaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s