Le permis de conduire

Quand, comme moi, on séjourne régulièrement en Thaïlande, il est avantageux d’avoir un permis de conduire thaïlandais. Il est au format carte de crédit et vous évite d’emmener avec soi un passeport. Tout cela se passe le plus simplement du monde ainsi que je l’explique dans la suite de ce billet. Je réside à Hua Hin, la plus vieille cité balnéaire de Thaïlande, mais ce que j’énonce ci-dessous s’adaptera sans difficulté aucune à n’importe quelle ville de résidence au Pays du sourire.

  
On commence par le bureau de l’immigration. Il faudra amener avec soi son passeport et une preuve du lieu de résidence. Dans mon cas, le yellow book (titre de propriété) de la maison où je réside. On s’adresse à la « photocopy shop » qui va vous monter un dossier avec des imprimés à remplir, des copies du passeport et du yellow book ainsi que d’une photo d’identité prise sur place, moyennant la modique somme de 260 THB, soit un peu moins de 7 euros. Ensuite, on se trouve un coin de table pour remplir les formulaires et l’on remet le dossier à une charmante jeune fille qui vous gratifiera d’un « sit down please, wait a minute » avec un charmant sourire. La minute se transformera aisément en une bonne heure d’attente, à l’issue de laquelle on vous remettra un superbe papier, en Thaï donc parfaitement incompréhensible pour nous, contre la modique somme de 1000 THB soit un peu plus de 26 euros.

Maintenant, il vous faut prouver que vous êtes en bonne santé et apte à conduire un véhicule. Rendez-vous donc dans l’officine d’un médecin qui vous délivrera le fameux certificat sans vous avoir ausculté mais en vous soutirant 50 THB par certificat. Oui, il en faut 1 par permis et il faut un permis par type de véhicule. J’ai donc un permis pour conduire les voitures, un autre permis pour conduire les cyclomoteurs, donc il me faut 2 certificats.

Tout cela a occupé toute la matinée, et une demi-heure en fin d’après midi pour le certificat médical. Demain, nous irons au bureau qui s’occupe de la délivrance des permis à Cha-Am, la ville voisine. La aussi, il suffira d’être patient une heure pour obtenir le précieux sésame.

Que dire de plus ? Nous avons été systématiquement accueilli avec le sourire avec le sentiment d’avoir été pris en compte. Quand nous ne comprenions pas, nos interlocuteurs ont pris le temps de recommencer et de faire en sorte que tout se passe bien et finalement, en cumulant toutes les attentes, nous avons eu la transcription de notre permis français en permis thaï en 3 heures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s