Hoy tod ou l’omelette thaï aux huîtres

Ca faisait longtemps que je n'avais rien posté sur ce blog. Pourtant, j'étais parti en Thaïlande avec plein d'idées de billets en tête. Mais, parce que il y a toujours un "mais", c'était sans compter avec mes 5 petits enfants : 2 ados, une pré-ado et 2 petiots, tous en super-forme, ça vous use un Papy. Je profite donc de ce qu'ils dorment encore tous pour vous livrer la recette de l'omelette aux huîtres, un des classiques de la cuisine thaïlandaise.

Je connais un petit restaurant de plage, petites paillottes nichées sous les palmiers où l'on peut déguster cette omelette en contemplant le paysage. Ce n'est pas un endroit envahi par le tourisme de masse, la clientèle est constituée principalement de locaux où d'occidentaux qui, comme moi, connaissent les lieux. Revenons à notre omelette. Ici, la poêle Tefal, qui chauffe mais n'attache pas, on connait pas. On se sert d'une sorte de plancha, ou d'une plaque à snaker qu'on arrose d'huile encore et toujours, ou d'un énorme wok. Les ingrédients sont prêts d'un côté, la plaque est chaude, et la gamelle d'huile est à proximité immédiate : on y puisera toute l'huile nécessaire, avec la pelle à wok, pour graisser la surface de la plancha et pourquoi pas arroser d'huile l'omelette.

Ceci posé, disons le sans détour, c'est délicieux, un peu étouffe chrétien, pas diététiquement correct, mais vains dieux que c'est bon. Enfin, moi, j'adore. C'est une recette que l'on retrouve un peu partout en Asie du Sud Est, de Singapour à Taïwan en passant par Hong Kong (Hoa Zen). Suivant les endroits on déchirera l'omelette en pièces avec 2 pelles à wok, ou on la laissera entière. En Thaïlande, je la trouve parfois servie avec des pousses de haricots mungo, appelés à tort "germes de soja" chez nous, mais la plupart du temps, elle est servie seule. J'aime bien un peu de riz nature avec, ça absorbe l'huile exédentaire…

Passons à la recette. Comme pour toutes les recettes locales, les ingrédients doivent être préparés, prêts à l'emploi, et on prépare des petites quantités à la demande. Il vous faudra donc, pour une portion :

Quelques huîtres décoquillées, choisir un calibre assez petit. En Thaïlande, au marché, les huîtres sont vendues décoquillées, en sachet, dans un mélange de leur jus et d'eau)
Un mélange assez liquide de :
– Fécule de tapioca (celle de maïs va très bien)
– Farine de riz
– Eau
(1 verre d'eau, 1 cuiller à soupe rase de fécule, idem pour la farine, l'ensemble étant bien mélangé)
1 œuf
De la sauce poisson, nam pla en Thaïlande, nuoc mam en France
Du sucre de palme râpé (le sucre semoule ordinaire va très bien…)
Pour décorer:
1 tige d'oignon vert
Quelques rondelles de concombre
Quelques feuilles de coriandre
De la sauce pimentée

Si ce n'est déjà fait, ouvrez les huîtres et égouttez-les.

Chauffez votre wok, ça marche aussi très bien avec une bête poêle de chez nous…, versez une bonne giclée d'huile et, quand elle est chaude, versez un demi verre de préparation fécule, farine, eau. Ca spritze un brin, c'est normal. Ajoutez immédiatement les huîtres, mélangez. Cassez un œuf dessus et "brouillez" le avec la pâte et les huîtres.

Assaisonnez de nam pla (sauce poisson), d'une pincée de sucre puis, avec 2 spatules, retournez l'omelette pour faire dorer l'autre côté.

Dressez dans une assiette, avec 2 ou 3 rondelles de concombre, 1 tige d'oignon vert et quelques pluches de coriandre.

Quelques notes perso :

– J'ai refait cette recette avec une Thaïlandaise de ma connaissance et la recette tient la route
– Ne faites que des petites portions individuelles, sinon, c'est sportif à cuisiner.
– La sauce pimentée est une sauce relativement douce et légèrement sucrée. Ca se trouve en épicerie asiatique genre Tang Frères.
– C'est gras, donc à manger bien chaud sinon ça devient un peu écœurant quand c'est tiède.
– Je ne lésine pas sur l'huile, mais je dépose mon omelette sur du papier absorbant pour ôter un peu d'huile

Publicités

2 réflexions au sujet de « Hoy tod ou l’omelette thaï aux huîtres »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s