Pad grapao gai

A Hua Hin, il faut savoir sortir du centre ville, de ses bars et autres pièges à touristes, et aller au devant des petits restaurants typiques thaïlandais. Généralement, ce sont des restaurants qui ont une petite carte de quelques plats traditionnels. Ces plats sont reproduits tous les jours à longueur d’année et atteignent à force la quasi-perfection : ils sont devenus leur “spécialité”. La soi Bofai et son prolongement la soi 6 regorgent de ces humbles cantines où les petits plats traditionnels atteignent le sublime.

Pour vous changer des Pad thai et autres Khao pad, voici une recette de poulet sauté au basilic : le Grapao gai, en thai ผัดกระเพราไก่. C’est un des plats les plus populaires de la cuisine de la rue en Thaïlande, on en trouve et peut en manger partout. C’est un plat facile à cuisiner, toujours disponible et surtout bien goûteux.

Grapao gai est un raccourci pour désigner le pad grapao gai.

Gai, prononcer gaï, c’est le poulet

Grapao, le basilic sacré (Ocimum tenuiflorum)

et pad veut dire sauté, le fameux stir-fry des anglo-saxons.

Dans le cas présent, nous aurons du poulet sauté au basilic sacré. Cependant, on peut remplacer le poulet par ce que l’on a sous la main, du porc, des crevettes, du calmar voire du tofu. La recette qui suit est réalisée avec du poulet mais vous pouvez sans transgresser aucun dogme remplacer le poulet par du porc, grapao moo, ou des crevettes, grapao goong.

On trouve du basilic sacré, de même que les piments, dans toutes les épiceries asiatiques en France.

title
Un grapao gai tout simple chez Boom Bam, soi Bofai à Hua Hin

Gai : poulet (prononcer gaï)
Grapao : le basilic sacré

Pour 4, il vous faut:
500 g de poulet coupé en petits cubes

4 gousses d’ail

6 échalotes thai

– à défaut une échalote rose française

2 càs de piments thai verts et rouges

1 petit bol de haricots fils coupés en tronçons de 3 cm, optionnel

1 poignée de basilic sacré

1 càc de poivre du moulin

1 càs de sauce huîtres

2 càs de nam pla

1 càc de sucre de palme

Option :

Des oignons verts pour décorer

Commencez par piler au mortier l’ail, les échalotes et les piments. Disposez tous les ingrédients à portée de main car la préparation du plmat va être très rapide.

Faites chauffer un peu d’huile dans un wok à feu vif. Faites revenir la pâte obtenue pour qu’elle dégage ses arômes. Attention à ne pas la brûler, ça va très vite.

Ajoutez le poulet et faites revenir quelques minutes en remuant avec la “pelle” du wok.

Ajoutez tous les autres ingrédients et mélangez pour terminer la cuisson.

Servez avec du riz Hom Mali coiffé éventuellement d’un œuf sur le plat (gai dao).

Sur la table, il y aura les assaisonnements habituels : Prik nam pla, sucre de palme, piments en poudre, sans oublier une bonne Chang bien fraîche…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s