Salade de poulet cuit sous vide

Je me cherchais un repas léger, pour le soir et j’avais dans la tête de me faire une salade, avec du blanc de poulet. Plusieurs idées cohabitaient dans ma tête comme par exemple un poulet bien tendre et goûteux et un peu de sucré-salé. En faisant l’inventaire de ce dont je disposais, j’ai fait quelque chose de très parfumé et de très frais qui m’a bien régalé.

Pour une personne :

  • 1 blanc de poulet
  • Ail en poudre
  • Feuilles de lime kaffir
  • Sel et poivre du moulin
  • 1 poignée de feuilles de salade
  • 1 petite poignée de roquette
  • 1 petite pomme acidulée
  • 1/2 oignon doux
  • 2 càs dos d’âne de mayonnaise
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 1 trait de jus de citron
  • Parmesan en poudre
  • Graines de tournesol

Il faut commencer par le sous-vide, le reste se fera en temps masqué. Rincer le morceau de poulet à l’eau du robinet puis l’essuyer avec un papier absorbant et le poser sur une planche à découper. L’assaisonner généreusement sur les 2 faces de sel, poivre, ail en poudre et feuilles de limes kaffir en miettes. Ensacher le poulet et faire le vide. La mise sous vide ici a 2 buts :

  • Faire une marinade express. Grâce au sous vide la viande va se parfumer très rapidement
  • Assurer la cuisson

Installer le thermoplongeur, le régler sur 64°C, 64 minutes. On pourra le laisser davantage dans son bain si on n’est pas prêt. Au bip signifiant que la température est atteinte et que le décompte commence, immerger le sachet dans le bain marie.

Pendant que ça cuit, un peut préparer la salade. Mélanger dans un saladier la mayonnaise, le jus de citron, l’huile d’olive, le sel et le poivre. Dessus poser l’oignon doux coupé en dés, puis la pomme toujours en dés, la roquette, la salade. Réserver.

Quand le poulet est cuit, le sortir du bain de cuisson et le laisser refroidir jusqu’à pouvoir le manipuler. Le sortir du sachet et le tamponner avec un papier absorbant pour ôter l’excès d’humidité. Le découper en cubes et ajouter à la salade. Saupoudrer de parmesan, puis de graines de tournesol, bien mélanger le tout et consommer sans plus attendre.

Notes personnelles :

  • Il devient difficile de trouver des feuilles de lime kaffir séchées en France. La réglementation impose de les vendre congelées. Hachez les finement au couteau et ça fera la rue Michel. En Thaïlande, je n’ai pas ce problème.
  • Les quantité sont volontairement floues. A chacun de jouer selon ses désirs et ce dont il dispose.
  • L’ail naturel prend un goût très puissant lorsqu’il est utilisé sous vide. Lui préférer de l’ail en poudre.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s